jeudi 31 décembre 2015

C’est avec une joie non dénuée d’impatience que l’on dira ce soir un adieu sec à 2015 qui sans l’ombre d’un doute FUT VRAIMENT UNE ANNÉE DE MERDE. L'on trouvera ici en bonus cinq vidéos nous rappelant le bon temps des Trente Glorieuses: jour de l'an 1947, jeunes filles sur la plage + réveillon 1963, strip-tease décalé de Liliane Montevecchi + réveillon 1957, sketch de Roger Pierre et Jean Marc Thibault + réveillons 1975 et 1977, beauté et meilleure santé. (Les Trente Glorieuses - Segment 8). Et autre bonus avec le « I wanna be a rock roll star » de la chanteuse nippone Mai Fukui.


Tout d’abord je fais amende honorable, la honte aux joues, et la grosse boule dans la gorge : il n’y a pas eu cette année d’article commémorant Noël sur UNE SECONDE, ET L’ÉTERNITÉ. C’est la première fois que ça arrive en 5 années d’existence et je n’en reviens toujours pas. Quand on sait à quel point j’attache de l’importance à cette fête d’origine païenne (l’ayant rappelé chaque 24 décembre ici-même à l’occasion du réveillon à venir - pour ceux qui ne connaissent pas ce blog, voir le lien NOËL FOR EVER dans la catégorie RUBRIQUES à gauche - ), la chose semble incompréhensible voire choquante. C’est même presque un crime à l’échelle de la planète. Si. Certes, on peut considérer que ma page NOËL PAGANISTE située sur la barre d’accueil du blog et consultable facilement à toute heure du jour et de la nuit, 365 jours par an, suffit par sa pertinence et sa permanente présence à excuser ce genre de manquement. Mais tout de même. Que cela ne se reproduise plus !  
      
Il faut cependant savoir que votre serviteur a un cœur comme tout le monde, et peut-être même une sensibilité un chouia au-dessus de la moyenne, ce qui implique qu’il reste très perméable aux aléas de la vie et à la folle marche d’un monde qui à l’évidence continue sa décadence programmée et son cheminement sur l’autoroute de l’extinction pure et simple. Et parfois cette perméabilité amène au découragement. Rien à voir donc avec un éventuel manque d’inspiration (les sujets que je veux traiter sur ce blog sont au contraire tellement nombreux et variés qu’ils se bousculent dans ma tête en faisant un boucan d’enfer). Mais l’aberrant spectacle de la violence quotidienne (chômage de masse monstrueux et exponentiel, attentats et guerres un peu partout, totalitarisme partiel de nos gouvernants sous couvert de républicanisme - j’ai d'ailleurs listé une partie des dérives totalitaires de la gouvernance actuelle soi-disant démocrate, à consulter dans le paragraphe intitulé DÉRIVE TOTALITAIRE DE LA GOUVERNANCE FRANÇAISE ET VRAI VISAGE DE NOTRE « RÉPUBLIQUE » FAISANDÉE (LISTE ÉLABORÉE PAR MES SOINS) qui conclut l'article disponible ici ) et de cette décadence indéniable me fige parfois (les attentats du début d’année, la mise en examen injuste du meilleur humoriste de France par un exécutif politique devenu fou et sous influence de dominateurs étrangers [voir ici], puis quelques ennuis personnels ont eu pour conséquence la plongée de ce blog dans le silence pendant de longs mois). Ah oui, cette décadence, cette effroyable décadence orchestrée au profit du mondialisme par les oligarchies qui se sont emparées de nos sociétés, en occident et particulièrement en France depuis 1945... De cette période qui mène jusqu'à aujourd'hui, mettons de coté les enchanteresses Trente Glorieuses qui ne furent qu’une parenthèse bien agréable et inespérée mais ayant le tort de nous masquer le système sociétal et économique diabolique qui s’apprêtait à se mettre en place dans l’ombre et dont nous avons découvert toute sa capacité de nuisances quelques décennies après. Trop tard, comme toujours. 

Concernant ces Trente Glorieuses (1945 à 1975, avec éventuellement les quelques années suivantes jusqu'à l’aube des années 80) il est important de ne jamais croire certains idéologues professionnels ou amateurs qui souvent, dans les médias ou sur des forums, vous disent que la beauté de ces années est un mythe, et qu’elles sont fantasmées. Car je peux certifier, y ayant vécu en partie lors de mon enfance et mon adolescence, qu’elles étaient réellement belles et bien plus saines que notre réalité de maintenant (mis à part quelques avancées technologiques et médicales d'aujourd'hui dont nous aurions du mal à nous passer). Ceux et celles qui les dénigrent mentent donc, et le font pour des raisons idéologiques inavouées, car la marche du monde actuelle, diamétralement opposée à celle de ces touchantes années, sert merveilleusement leurs petits intérêts, et leur convient donc très bien. 

Vous trouverez ci-dessous quelques petites archives en vidéo datant de l'ORTF (une époque où la télé, malgré ses faibles moyens, respectait encore le peuple et n’était pas livrée aux dominations des financiers, à la propagande généralisée du mondialisme, et pourvoyeuse docile de la médiocrité générale). Il s'agit ici de petites bulles de champagne à prendre comme telles, légères et pétillantes, évoquant toutes le réveillon du jour de l’an. En 1947 (pour le jour de l’an lui-même, à Cannes sur la plage, étrange document jamais diffusé), en 1963 (pour un strip-tease humoristique et somme toute très chaste réalisé par l’actrice Liliane Montevecchi, en 1963 quand même !), en 1957 (pour un sketch rêveur et bon enfant sur l'apesanteur par Roger Pierre et Jean Marc Thibault, acteurs-symboles  de ces années de bonheur et de cette télé saine attendrissante à jamais disparue), en 1975 et en 1977 enfin (pour quelques conseils de beauté pour vous Mesdames et ceux du docteur Bessis pour bien gérer le réveillon, documents légers illustrant parfaitement le ton bienveillant de ces années). Pour les nouveaux lecteurs qui souhaitent plus d’éclaircissements sur les Trente Glorieuses, la décadence générale actuelle, et les raisons de cette rubrique LES TRENTE GLORIEUSES qui atteint ce jour son huitième segment, veuillez accéder à la lumière sur cette page.

Enfin, pour être tout à fait complet sur les raisons de l’absence de l'article de Noël, il y a eu aussi un événement (heureux celui-là) que je n’avais absolument pas envisagé, et qui m’a pris pas mal de temps (beaucoup plus qu’on pourrait se l’imaginer). En un mot comme en cent, le responsable finalement c’est lui :


Et je n’en dirai pas plus.
 Comprenne qui pourra.


JOYEUX RÉVEILLON EN CETTE FIN D'ANNÉE
 (ANNÉE DE MERDE, À TOUS LES POINTS DE VUE OU PRESQUE)
 ET BON JOUR DE L’AN 2016 !



RAPPEL PLUS QUE JAMAIS D'ACTUALITÉ : Enivrons-nous de la grâce d’un sourire, d’une vivifiante présence éthérée, ou de la musique d’une chanteuse nous venant directement des cieux… en ces temps d’apocalypse contemporaine, de mensonges exponentiels et de massacres programmés à l’échelle du monde. Avant qu’il ne soit trop tard. (La talentueuse et douce Mai Fukui, artiste pop-rock japonaise, et son I wanna be a rock roll star).



CINQ VIDÉOS DES TRENTE GLORIEUSES À PROPOS DU JOUR DE L'AN ET DU RÉVEILLON
 (ARCHIVES DE LA RTF ET DE L'ORTF)


Le bain du jour de l'an à Cannes en 1947 (jamais utilisée - 01min 13s)

Liliane Montevecchi exécute un strip-tease paradoxal pour le réveillon en 1963 (03min 41s)

Sketch de rêveurs signé Roger Pierre et Jean Marc Thibault pour le réveillon de 1957 (2min 37s)

Quelques conseils de beauté pour le réveillon de 1975 (04min 02s)

Les conseils du docteur Bessis pour le réveillon de 1977 (02min 32s)



2 commentaires:

Alex a dit…

Bonne année 2016 !
Et oui, une année 2015 vraiment pourrie du début à la fin...
Bonne initiative le chat, un animal fidèle et de vertus thérapeutiques




Bonne continuation sur votre blog Mr. Larcheron

Christian Larcheron a dit…

Bonne année à vous aussi, et merci pour les encouragements.